Thierry Neuville s’impose sur le fil !
Nicolas Gilsoul & Thierry Neuville © DPPI

Thierry Neuville s’impose sur le fil !

31/03/2019

La dernière étape du CORSICA linea – Tour de Corse a réservé son lot de surprises. Au bout du suspense, c’est Thierry Neuville qui s’impose devant Sébastien Ogier et le malheureux Elfyn Evans qui a perdu tout espoir de s’imposer dans la derrière spéciale à cause d’une crevaison.

Le résumé du dimanche 31 mars

Même si Thierry Neuville termine la journée à la première place qu’il occupait déjà ce matin, le Belge est passé par toutes les émotions sur cette fin de rallye. Dans la première spéciale du jour, Elfyn Evans effectue un temps magistral qui lui permet de reprendre les commandes de l’épreuve. Neuville relégué à 11s2, tout semble joué avant la Power Stage, longue de 19 kilomètres. Alors que les stars du WRC arrivent une à une au point stop, le coup de théâtre survient. Elfyn Evans est victime d’une crevaison à l’avant droit de sa Ford Fiesta WRC et voit son avance fondre comme neige au soleil. Le Gallois termine finalement troisième, Sébastien Ogier profitant lui aussi de ce fait de course pour récupérer la médaille d’argent sur l’Île de beauté. Toujours rapide sur les Power Stage, c’est à nouveau Kris Meeke qui s’impose sur cette spéciale génératrice de points pour le Championnat du Monde. Derrière Neuville, Ogier et Evans, Dani Sordo et Teemu Suninen complètent le top cinq. Retardé par une crevaison hier, Ott Tänak conclut l’épreuve insulaire au sixième rang et cède la tête du Championnat à Thierry Neuville.

Du côté des Français…

En difficulté avec les réglages de sa Citroën C3 WRC tout au long du rallye, Sébastien Ogier fait mieux que limiter la casse avec cette deuxième place. Le Gapençais pointe désormais à deux points de Thierry Neuville qui sera contraint d’ouvrir la route en Argentine le mois prochain. Sébastien Loeb termine en huitième position au terme d’un rallye difficile (touchettes, réglages imparfaits). Il faut également souligner la très belle prestation du pilote local Olivier Capanaccia qui place sa Skoda Fabia R5 au seizième rang. Comme souvent, ‘Manu’ Guigou a réalisé des prouesses avec sa Renault Clio R3T pour terminer à la première place des deux roues motrices.

L’Île de Beauté a en revanche joué un mauvais tour au pensionnaire de l’Équipe de France FFSA Rallye. Adrien Fourmaux a en effet subi les conséquences de son erreur lors de la première étape et doit se contenter d’une 9e place finale en WRC2. Le jeune pilote nordiste se positionne toutefois au premier rang des Tricolores au sein de sa catégorie.

Classement final provisoire

  • Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) en 3h22m59s0
  • Ogier/Ingrassia (Citroën C3 WRC) + 40s3
  • Evans/Martin (Ford Fiesta WRC) + 1m06s6
  • Sordo/Del Barrio (Hyundai i20 Coupe WRC) + 1m18s4
  • Suninen/Salminen (Ford Fiesta WRC) + 1m24s6
  • Tänak/Järveoja (Toyota Yaris WRC) + 1m40s0
  • Lappi/Ferm (Citroën C3 WRC) + 2m09s1
  • Loeb/Elena (Hyundai i20 Coupe WRC) + 3m39s2
  • Meeke/Marshall (Toyota Yaris WRC) + 5m06s3
  • Latvala/Anttila (Toyota Yaris WRC) +6m44s6

Suivez-nous sur Twitter