Étape 1 – Meet the Crews
 © DPPI

Étape 1 – Meet the Crews

29/03/2019

Traditionnelle rencontre avec le public au sein du parc d’assistance du CORSICA linea – Tour de Corse, le « Meet the Crews » a accueilli Ott Tanak, Elfyn Evans et Thierry Neuville à l’issue de l’étape 1.

Vendredi 29 Mars
Richard Milener, M-Sport Ford World Rally Team
Tommi Mäkinen, Toyota Gazoo Racing World Rally Team
Andrea Adamo, Hyundai Shell Mobis World Rally Team
Pierre Budar, Citroën Total World Rally Team

Elfyn Evans, M-Sport Ford World Rally Team
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing World Rally Team
Thierry Neuville, Hyundai Shell Mobis World Rally Team

Q : C’est une journée incroyable pour votre équipe avec les performances d’Elfyn Evans. Ce soir, vous êtes un Team Manager heureux ?
RM: Oui, bien sûr, nous sommes vraiment contents. De voir Elfyn à la bagarre avec Ott Tänak sur ce rallye est une réelle satisfaction. Elfyn  ne mène pas seulement la course, il a été dans le match sur toutes les spéciales de la journée. Nous en profitons pour remercier l’organisation d’avoir réagi aussi vite suite au ‘problème’ rencontré avec Kris dans la dernière spéciale. C’est une bonne décision pour la bagarre que nous allons voir demain.

Q : Quel est le bilan de votre journée entre les performances d’Ott et les problèmes rencontrés par Jari-Matti et Kris ?
TM: C’est un sentiment partagé ce soir. Ott a encore réalisé un boulot incroyable même si le rallye est encore long. Malgré son problème d’amortisseur, il a attaqué très fort jusqu’au bout et il reste dans une bonne position pour demain.  Je le connais et je sais déjà qu’il va encore attaquer très fort demain. Pour Jari-Matti, la pointe de vitesse est là mais en effet, ses notes ne lui ont pas permis d’attaquer au maximum. Et puis ensuite, il a manqué de réussite en subissant une crevaison. Pour Kris, c’est vraiment dommage car il était très rapide à chaque temps intermédiaire. Demain, il devra faire un ‘restart’ car le rallye est encore long et il a le temps de montrer de belles choses jusqu’à l’arrivée.

Q : Êtes-vous ce soir un Team Manager satisfait de voir deux de vos voitures dans le top 4 ?
AA: Oui bien entendu même si on espère toujours être plus compétitif ! Thierry a fait du bon travail toute la journée et il est clairement dans le match pour la victoire. Pour Dani, le résultat est aussi satisfaisant même s’il était déçu de ses performances ce soir. Il se fait vieux (rires) ! Pour Sébastien, lui est encore trop jeune (rires) ! Mais, nous croyons en son potentiel et nous allons y aller étape par étape avec ce futur espoir !

Q : Cette première journée ne s’est pas déroulée comme vous l’espériez. Pourquoi ?
PB: En effet, nous espérions un meilleur départ. Nous sommes peut-être passés à côté de quelque chose en essais. Et aujourd’hui, avec six spéciales sans assistance, il nous était impossible de modifier véritablement la voiture. Toute l’équipe s’active actuellement, ingénieurs et mécaniciens, pour permettre à Sébastien et Esapekka de retrouver une voiture confortable et surtout performante.

Q : Elfyn, quelle journée incroyable, cette performance et votre place de leader vous satisfont-elles ?
EE: Je suis vraiment content, c’était une bonne journée. C’est une épreuve que j’apprécie, j’ai bien conduit aujourd’hui, j’ai pu attaquer autant que je pouvais !

Q : Demain, vous allez disputer une spéciale longue de 48 kilomètres…
EE : Le plan est d’attaquer très fort. Sur la journée, il y aura des routes aux caractéristiques différentes et il faudra savoir adapter la voiture et mon pilote à ces conditions !

Q : La fin de journée a dû être stressante avec le problème de la dernière spéciale ?
OT : Je remercie la direction de course qui a très vite réagi. Il n’y a aucun problème avec Kris. J’étais bloqué derrière, mais dans ces cas là la seule solution c’est de rester calme…

Q : Ott, c’était une très longue journée sans assistance, comment avez-vous géré le problème d’amortisseur en fin de journée ?
OT : Ça a été. C’était une belle journée où je me suis fait plaisir. La voiture a très bien marché et j’avais de bonnes sensations avec. Les routes sont très plaisantes ici.

Q : Demain quel sera l’objectif ?
OT : Ce sera une bagarre intense ! Derrière nous, les autres pilotes vont aussi pousser fort. Il reste deux jours de course, tout est possible. Demain, les spéciales ont des profils très différents et c’est compliqué de faire des écarts. Il faut rester bien concentré.

Q : Thierry, vous n’étiez jamais pleinement satisfait à l’arrivée des spéciales mais vous êtes tout de même troisième ce soir…
TN : C’est effectivement une bonne journée pour nous malgré tout. Nous sommes à moins de dix secondes de la tête, même si je me plaignais pas mal car je n’ai pas toujours été à 100 % content de la voiture et des notes. En fin de journée, nous avons trouvé les bons réglages qui nous donnent pas mal d’espoir pour demain. Ça va être une belle journée à suivre demain.

Suivez-nous sur Twitter