D’une île à l’autre
Ott Tänak & Martin Järveoja © DPPI

D’une île à l’autre

01/06/2018

Septième des treize manches du Championnat du Monde des Rallyes programmées en 2018, le Rally Italia Sardegna (7-10 juin) marque l’arrivée à mi-saison.

3:25:15.1 : Comme le temps total réalisé par Ott Tänak lors de sa victoire sur l’édition 2017 de l’épreuve italienne. Sur un parcours très ressemblant à celui de cette année, l’Estonien s’était imposé devant Jari-Matti Latvala et Thierry Neuville. Contraint à balayer les routes poussiéreuses de Sardaigne, Sébastien Ogier avait dû se contenter de la cinquième place.

: Comme le nombre de pilotes français au départ du 15e Rally Italia Sardegna. Alors que Sébastien Ogier tentera de combler les 19 points qui le séparent de Thierry Neuville au général du WRC, Pierre-Louis Loubet, Stéphane Lefebvre et Nicolas Ciamin seront à la lutte dans la catégorie inférieure. Vainqueur du CORSICA linea – Tour de Corse chez les Juniors, Jean-Baptiste Franceschi viendra pour prendre des points en WRC3 au volant de sa Ford Fiesta R2T. Cyrille Feraud (Citroën DS3 WRC) et « Piano » (Ford Fiesta RS WRC) complèteront le contingent français.

20 : Comme le nombre de spéciales au menu du Rally Italia Sardegna 2018. Organisée sur des routes étroites longées de buissons, d’arbres et de pierres, et recouvertes d’une fine pellicule de terre glissante, l’épreuve 100% terre organisée autour d’Alghero sera d’une longueur totale de 1386,38 kilomètres dont 313 chronométrés.

49 : Comme le nombre d’engagés pour le deuxième rendez-vous insulaire de la saison. Quinze World Rally Cars seront au départ dont douze provenant des équipages officiels. Si Toyota garde son line-up habituelle, Mads Østberg et Craig Breen défendront les couleurs de Citroën après l’éviction de Kris Meeke la semaine dernière. Teemu Suninen pour M-Sport et Hayden Paddon pour Hyundai Motorsport seront également de la partie.

1981 : Le Rallye d’Italie 1981, à l’époque intitulé Rallye Sanremo et organisé sur asphalte, est la première épreuve du Championnat du Monde remportée par une femme. Michèle Mouton s’y était imposée au côté de l’Italienne Fabrizia Pons au volant d’une Audi Quattro.

Best-of 2018


Suivez-nous sur Twitter