Rentrée mixte pour le WRC
Sébastien Ogier © DPPI

Rentrée mixte pour le WRC

03/10/2017

Après six semaines de break, le Championnat du Monde des Rallyes fait son retour du 5 au 8 octobre en Espagne. À trois rallyes de la conclusion de la saison 2017, Sébastien Ogier domine le classement général avec 17 petits points d’avance sur Thierry Neuville, qui court après son premier titre de Champion du Monde.

1 : Après trois rallyes disputés sous les couleurs rouges du Team Citroën Total Abu Dhabi WRT, le Norvégien Andreas Mikkelsen, troisième du dernier Championnat du Monde, participera à son premier évènement au volant de la Hyundai i20 WRC. Le pilote âgé de 28 ans, qui finira la saison avec l’équipe sud-coréenne, a  terminé à la deuxième place du Rallye d’Allemagne juste avant la trêve et a déjà remporté l’épreuve catalane en 2015, faisant de lui un prétendant légitime à une place sur le podium de cette 11e manche de la saison.

: Comme le nombre de surfaces qui composent l’épreuve catalane. Seul rallye du calendrier organisé à la fois sur terre et sur asphalte, le Rally RACC Catalunya est un rendez-vous à part dans la saison. Le défi sera grand, tant pour les mécaniciens et ingénieurs qui auront la lourde tâche de transformer les voitures pour les adapter aux spécificités de chaque revêtement, que pour les équipages qui devront faire preuve d’une grande capacité d’adaptation et de polyvalence pour faire face à la mixité des surfaces. L’année dernière, c’est Sébastien Ogier  qui avait tiré son épingle du jeu en s’imposant devant Dani Sordo et Thierry Neuville.

3 : Comme le nombre de points que le local de l’étape Nil Solans devra aller chercher pour s’assurer le titre en JWRC. Dernière manche de la saison du Championnat du Monde des Rallyes Junior, le Rallye d’Espagne accueille les jeunes prodiges du volant pour une ultime confrontation. Si Nil Solans, 25 ans, fait office de grand favori pour le titre avec 23 points d’avance sur son poursuivant au général, le Français Nicolas Ciamin, la bataille pour la troisième marche du podium s’annonce ardue avec trois pilotes se tenant en 11 points !

16 : Comme le nombre de victoires tricolores sur les routes ibériques depuis 1998. En 19 Rallyes d’Espagne organisés, 16 ont été dominés par un pilote français. Une véritable razzia, bien amorcée par Didier Auriol et Gilles Panizzi (deux victoires chacun à la fin des années 90 et le début des années 2000) ; puis superbement suppléés par Sébastien Loeb et ses huit victoires consécutives ; Sébastien Ogier venant conclure cette superbe série avec trois victoires sur les quatre derniers rallyes disputés en Catalogne.

75 : En minutes, le temps accordé à chaque équipe lors de l’assistance prévue à la fin de la première étape. Cette période réglementaire sera donc allongée de trente minutes par rapport aux autres rallyes du calendrier en vue du changement de spécification sur les voitures, imposée par le passage à une surface différente le lendemain (La journée de vendredi se déroule principalement sur terre alors que celle de samedi se déroule sur asphalte).

Best of édition 2017


Suivez-nous sur Twitter