Neuville pour l’honneur !
Thierry Neuville & Nicolas Gilsoul © DPPI

Neuville pour l’honneur !

20/11/2017

Le Belge Thierry Neuville s’est imposé ce dimanche au Kennards Hire Rally Australia à l’occasion du treizième et dernier rendez-vous du Championnat du Monde des Rallyes 2017.

4 : Comme le nombre de rallyes remportés par le fer de lance du Team Hyundai Motorsport, Thierry Neuville, au cours de la saison 2017. Longtemps dans la course au titre avant de voir Sébastien Ogier profiter de son abandon en Allemagne pour reprendre les rênes du Championnat et finalement soulever un cinquième trophée au Pays de Galles, Neuville aura été le pilote le plus victorieux de la saison. Vainqueur au Tour de Corse, en Argentine, en Pologne et en Australie donc, le natif de Saint-Vith dans la province de Liège s’incline face à la régularité de Sébastien Ogier (9 podiums) et doit se contenter, comme en 2013 et 2016, d’une place de dauphin derrière le pilote français.

: Comme le nombre de pilotes belges ayant remporté le Rallye d’Australie. Après François Duval en 2005 au volant de la Citroën Xsara WRC (sa seule victoire en WRC), Thierry Neuville est le deuxième pilote du Plat Pays à s’imposer au pays des kangourous.  C’est la sixième victoire en carrière pour le pilote Hyundai qui dépasse Markko Martin et Kris Meeke pour rejoindre le Suédois Kenneth Eriksson au nombre de victoires dans la catégorie reine (6).

13 : Comme le nombre de podiums décrochés par le Team M-Sport au cours de la saison, un record ! Deuxième en Australie après la sortie de route de Jari-Matti Latvala lors de la Power Stage, Ott Tänak (qui disputait son dernier rallye chez M-Sport World Rally Team) offre à l’écurie britannique son treizième podium en autant de rallyes disputés cette saison. Le titre Constructeurs déjà acquis en Grande-Bretagne, le team de Malcolm Wilson termine la saison en beauté !

232 : Comme le nombre de points récoltés par Sébastien Ogier au classement général de cette édition 2017 du Championnat du Monde. Avec deux victoires, le Gapençais réalise sa plus petite moisson en carrière depuis l’année 2011. Son total de points accumulés en fin d’année est également le plus faible parmi ses cinq glorieuses saisons, mais sa régularité de métronome (9 podiums) l’a une nouvelle fois hissé au sommet de la discipline.

2018 : Alors qu’une saison 2017 très disputée s’est achevée ce dimanche, tous les regards sont désormais tournés vers 2018. Le prochain exercice, qui sera officiellement lancé le jeudi 11 janvier lors de l’Autosport International Show à Birmingham, débutera du 25 au 28 janvier au Rallye Monte-Carlo. Le Tour de Corse quant à lui, sera une nouvelle fois de la partie pour accueillir du 5 au 8 avril la quatrième manche du Championnat du Monde, la première 100% asphalte.

Best of édition 2017


Suivez-nous sur Twitter