ES7 – Sébastien Ogier remonte
Sébastien Ogier & Julien Ingrassia © Agence S Presse

ES7 – Sébastien Ogier remonte

08/04/2017

Sébastien Ogier réalise le meilleur temps dans ce deuxième passage de La Porta-Valle di Rostino (32min15sec9) et reprend 6 secondes à Thierry Neuville, victime d’un tête à queue en début de chrono. Jari-Matti Latvala signe le deuxième temps à 5 secondes de la Ford. Neuville conserve la tête du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse mais Ogier revient à 2sec2. Dani Sordo est toujours troisième au classement général, à 54sec5, mais voit fondre sur lui Latvala, revenu à 11sec3.

Date : Samedi 8 avril 2017
Section : 4
Epreuve Spéciale : ES7 La Porta – Valle di Rostino 2 (48.71 km)
Météo : beau temps – température 21° au point stop
Conditions de route : routes assez propres

 

4. PADDON / KENNARD – HYUNDAI I20 COUPE WRC
Cela allait plutôt bien mais je suis étonné que le temps ne soit pas vraiment meilleur que ce matin. On voit que les pneus surchauffent, surtout sur les portions larges en milieu de spéciale, où on les sent même vibrer. C’est plus propre que l’an dernier.

10. LATVALA / ANTTILA – TOYOTA YARIS WRC
C’est un meilleur passage que ce matin, clairement meilleur. C’est une spéciale très exigeante mais les pneus ont survécu. Il y a des portions glissantes, avec de la boue, mais les gommes ont vraiment bien tenu. Nous avons modifié quelques réglages sur la direction et adopté les mêmes que sur la voiture de Juho (Hanninen).

6. SORDO / MARTI – HYUNDAI I20 COUPE WRC
J’ai vraiment poussé, la conduite était bonne mais le temps n’est pas terrible. Visiblement, cela ne fonctionne pas.

8. BREEN / MARTIN – CITROEN C3 WRC
Cela me va, j’espère que la prochaine spéciale sera encore meilleure. Elle devrait encore mieux nous convenir, on va voir ce qu’on peut faire.

5. NEUVILLE / GILSOUL – HYUNDAI I20 COUPE WRC
Je me suis pas mal débrouillé mais j’ai fait un tête-à-queue dans la première épingle à gauche. Je suis arrivé à pleine vitesse, les roues ont patiné et l’arrière de la voiture est passé devant. Les pneus souffrent beaucoup mais tout va bien.

1. OGIER / INGRASSIA – FORD FIESTA WRC
L’idée est de le rattraper (Neuville NDLR). Je reconnais que je suis content. J’ai amélioré les réglages et j’ai un meilleur feeling avec la voiture. C’est la première fois que je fais autant de modifications sur les réglages mais cela améliore vraiment les choses.

2. TANAK / JARVEOJA – FORD FIESTA WRC
Tout va bien, nous devons continuer à rouler, il se passe beaucoup de choses ici. J’ai été prudent sur les portions piégeuses mais tout s’est bien passé.

11. HANNINEN / LINDSTROM – TOYOTA YARIS WRC
Cela allait pas mal mais j’ai été trop prudent sur les graviers. Nos temps du matin n’étaient pas terribles.

32. MIKKELSEN / JAEGER-SYNNEVAAG – SKODA FABIA R5
On en a encore sous le pied mais ce n’est pas nécessaire de hausser le rythme pour l’instant. Nous espérons conserver notre avance, même si ce n’est pas évident. Je pousse fort en me méfiant des graviers que je peux trouver à tout instant dans les virages.

84. SARRAZIN / RENUCCI – HYUNDAI I20 R5
J’ai fait de mon mieux mais la route est sale et je manque de puissance dans certains virages. Je suis dans la bagarre donc je continue à fond.

34. SUNINEN / MARKKULA – FORD FIESTA R5
Je continue à apprendre sur l’asphalte.

44. ROSSEL / FULCRAND – CITROEN DS3 R5
Je m’amuse comme un fou, la voiture est parfaite et la spéciale géniale. J’espère conserver cette position.

38. VEIBY / SKJAERMOEN – SKODA FABIA R5
J’ai fait une erreur qui a provoqué un tête-à-queue dans une des dernières épingles de la spéciale. Avant cela, tout allait bien. Il faut juste que je ne fasse plus ce genre d’erreur.

40. LOUBET / LANDAIS – FORD FIESTA R5
Nous avons été très prudents ici, c’était notre premier passage en course.

31. CAMILLI / VEILLAS – FORD FIESTA R5
J’ai perdu les freins après 10km dans la spéclale.

33. KOPECKY / DRESLER – SKODA FABIA R5
Nous avons modifié certains réglages et la voiture est un peu paresseuse à présent. Il va falloir remodifier certains d’entre eux.

89. TOEDTLI / PAQUE – SKODA FABIA R5
Dans un gauche étroit j’ai trop acceléré et j’ai tapé le bord de la route.

41. TEMPESTINI / BERNACCHINI – CITROEN DS3 R5
Nous avons fait un tête-à-queue dans la première épingle mais, sinon, tout s’est bien passé.

87. FIORI / TAVERA – SKODA FABIA R5
Tout comme ce matin, ce fut une spéciale difficile.

85. MANZAGOL / PATRONE – FORD FIESTA R5
C’était difficile et glissant mais on s’en est sortis. On apprend la voiture.

46. PIENIAZEK / MAZUR – PEUGEOT 208 T16 R5
Très dur surtout durant le premier passage. On a un souci de puissance moteur mais on est toujours là et on apprend beaucoup de ces spéciales carrément ardues.

21. DUMAS / CHIAPPE – PORSCHE 997 GT3 RS 4.0
Avec la chaleur, les pneus arrières souffrent beaucoup. Je veux rallier l’arrivée en essayant de pousser un peu.

88. BOLAND / M. J. – FORD FIESTA R5
Ici on espère une longue ligne droite pour reprendre ses esprits mais cela n’arrive pas. C’était plus glissant que ce matin mais tout va bien.

61. ASTIER / VAUCLARE – PEUGEOT 208 R2
Une spéciale sympa. Il faut chaud et c’est compliqué mais je suis content.

22. DELECOUR / SAVIGNONI – ABARTH 124 RALLY
Ces deux dernières spéciales sont les deux seules dans lesquelles je n’ai pas eu de souci. J’ai beaucoup poussé, la voiture a un potentiel incroyable.

101. SOLANS BALDO / IBANEZ SOTOS – FORD FIESTA R2
L’avant de la voiture a pris feu dans cette spéciale.

102. FOLB / GUIEU – FORD FIESTA R2
Je suis très heureux aujourd’hui.

128. NANNUCCI / NESTA – RENAULT CLIO R3
Plus de freins.

104. CIAMIN / DE LA HAYE – FORD FIESTA R2
J’ai tellement poussé que je suis content de mon temps. Cela allait vraiment, vraiment mieux que ce matin. C’était sympa. Ce ne sera pas facile de rattraper la voiture devant nous mais nous allons tout tenter.

Suivez-nous sur Twitter