ES3 – Premier scratch pour Sébastien Ogier !
Sébastien Ogier & Julien Ingrassia  © Agence S Presse

ES3 – Premier scratch pour Sébastien Ogier !

07/04/2017

Sébastien Ogier met fin à la série de Kris Meeke et remporte l’ES3 avec 8 dixièmes d’avance sur le Britannique. Thierry Neuville réalise le troisième chrono (+ 6sec2) et Craig Breen le quatrième (+ 12sec2). Cette troisième spéciale aura été fatale à Ott Tänak qui termine sa course dans le fossé. Meeke est toujours leader du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse et possède désormais 8sec1 d’avance sur Ogier. Neuville évolue à 22sec6 du leader et Dani Sordo est quatrième à 39sec6. Andreas Mikkelssen signe un nouveau temps de référence en WRC2 devant Teemu Suninen (+ 12sec8) et Pierre Louis Loubet (+ 19sec9). La sortie de route d’Eric Camilli permet au Norvégien de prendre ses aises au classement général. Son dauphin est désormais Suninen qui pointe à 59sec9 au classement général. Yohan Rossel complète le podium provisoire de la catégorie.

Date : Vendredi 7 avril 2017
Section : 1
Épreuve Spéciale : ES3 Pietrosella – Albitreccia 2 (31.2 km)
Météo : Temps beau et chaud – température 20° au point stop
Conditions de routes : Routes sèches mais plus sales que lors du premier passage

1. OGIER / INGRASSIA – FORD FIESTA WRC
C’était mieux même si ce n’est pas encore complètement la voiture de mes rêves. Je me bats avec ce que j’ai. Je ne peux pas faire ce que je veux mais j’essaye.

10. LATVALA / ANTTILA – TOYOTA YARIS WRC
Il y’a du mieux mais ce n’est pas encore ce que j’espère. Les temps ne sont pas encore ceux attendus.

6. SORDO / MARTI – HYUNDAI I20 COUPE WRC
On essaye d’adapter un peu notre pilotage. Je fais de mon mieux mais les temps ne suivent pas. Le problème est de ne pas savoir quoi faire. La voiture sous-vire un peu dans les virages, ce n’est pas simple. Le feeling dans l’habitacle n’est pas mauvais.

5. NEUVILLE / GILSOUL – HYUNDAI I20 COUPE WRC
J’ai trouvé que c’était une super spéciale. J’ai dû ralentir un peu à l’endroit où Tänak est sorti. L’écart est trop important avec Meeke et Ogier mais j’essaye néanmoins de pousser.

7. MEEKE / NAGLE – CITROEN C3 WRC
Ce n’est pas trop mal, dans cette spéciale sympa mais piégeuse. J’ai dû ralentir un peu quand je suis arrivé au niveau de Tänak. Le rythme est bon dans cette ES et nous essayerons de le garder pour la suite.

8. BREEN / MARTIN – CITROEN C3 WRC
Je manquais un peu d’adhérence. J’ai donc ajusté le différentiel ce qui a semblé améliorer la situation.

3. EVANS / BARRITT – FORD FIESTA WRC
On a les mêmes soucis que ce matin, c’est tout ce que je sais. On fait ce qu’on peut…

4. PADDON / KENNARD – HYUNDAI I20 COUPE WRC
Cela n’allait pas mal dans la première partie de l’ES puis l’arrière de la voiture a moins répondu. Je n’arrivais pas à savoir si les pneus accrochaient encore. L’arrière chassait et nous avons fini par taper une pierre.

9. LEFEBVRE / MOREAU – CITROEN C3 WRC
Ce n’était pas très sympa là-dedans. La hauteur de caisse n’est pas bonne et le levier de vitesses est mou.

32. MIKKELSEN / JAEGER-SYNNEVAAG – SKODA FABIA R5
Je crois que Camilli a heurté un pont, il était arrêté juste après. J’ai ralenti car l’écart est assez grand désormais. C’est dommage, je pensais que nous allions nous battre, ce qui est amusant sur ce genre de route. Je suppose qu’il nous reste juste à continuer.

34. SUNINEN / MARKKULA – FORD FIESTA R5
C’est mieux que ce matin mais nous pouvons encore améliorer notre vitesse.

33. KOPECKY / DRESLER – SKODA FABIA R5
C’est dingue, je ne comprends pas. Nous n’avons pas de direction assistée, donc nous ne sommes pas rapides, et pourtant nous avons crevé ! Nous avons dû nous arrêter pour changer la roue.

35. BERGKVIST / SJOBERG – CITROEN DS3 R5
Cela va de mieux en mieux. Nous avons modifié certains réglages et la voiture se comporte beaucoup mieux. Nous devons y aller pas à pas, gagner en expérience et augmenter la vitesse. Je suis désolé pour ceux qui se sont arrêtés dans cette spéciale.

38. VEIBY / SKJAERMOEN – SKODA FABIA R5
J’apprends sans cesse. Cela allait mieux même si la dernière portion était particulièrement piégeuse dans les virages. C’est important de terminer ce rallye.

40. LOUBET / LANDAIS – FORD FIESTA R5
Une spéciale sympa après ce qui nous est arrivé ce matin. C’est bon d’être de retour, je suis satisfait du temps.

41. TEMPESTINI / BERNACCHINI – CITROEN DS3 R5
C’es un peu mieux que ce matin même si la route est très sale et que les virages sont serrés. Sans pouvoir enclencher la première, on apprend plus à manier la voiture. On fait de notre mieux sans prendre de risques.

43. KOCI / KOSTKA – SKODA FABIA R5
On a eu un peu de mal avec les freins en début d’ES avant de les perdre et d’être contraints à une grande prudence. Il va me falloir faire différemment.

44. ROSSEL / FULCRAND – CITROEN DS3 R5
Tout va bien, j’ai progressé dans cette spéciale. J’essaye d’améliorer les réglages.

21. DUMAS / CHIAPPE – PORSCHE 997 GT3 RS 4.0
Je me suis fait piéger dans un virage, nous avons tapé un pont et endommagé l’arrière de la voiture.

84. SARRAZIN / RENUCCI – HYUNDAI I20 R5
J’essaye d’augmenter ma vitesse, je suis sorti à plusieurs reprises. Je fais de mon mieux et je veux apprendre.

85. MANZAGOL / PATRONE – FORD FIESTA R5
Ce matin, j’avais un souci avec mes freins mais là, tout va bien.

87. FIORI / TAVERA – SKODA FABIA R5
C’est une super spéciale. Nous avons dû couper le moteur et le relancer.

89. TOEDTLI / PAQUE – SKODA FABIA R5
J’ai commis une erreur qui m’a envoyé en tête à queue dans une portion rapide. J’ai perdu du temps, c’est dommage, mais nous sommes toujours là. Nous allons devoir pousser un peu. Mais c’est la même chose pour tout le monde.

121. LEANDRI / GORGUILO – PORSCHE 996 GT3 RS
C’est super difficile, cette voiture est trop puissante et le gravier sur la route la rend très piégeuse.

61. ASTIER / VAUCLARE – PEUGEOT 208 R2
Cette spéciale est agréable, je reste prudent car je ne veux pas crever. Je roule au milieu de la route.

22. DELECOUR / SAVIGNONI – ABARTH 124 RALLY
Tout va bien, nous avons résolu le souci et ce qui rendait la direction trop molle.

101. SOLANS BALDO / IBANEZ SOTOS – FORD FIESTA R2
Cela s’est bien passé. Nous avons préservé nos pneus et les derniers kilomètres étaient plus agréables avec plus d’adhérence, une meilleure température et moins de portions humides. Encore une spéciale et nous pourrons faire le bilan, analyser les différences entre les pilotes, et voir ce que l’on peut envisager.

102. FOLB / GUIEU – FORD FIESTA R2
C’est une spéciale sympa même si elle n’est pas facile. On a mieux conduit cet après-midi. Nous devons voir ce que font les autres mais on est ravis de la voiture. Je ne suis pas satisfait de ma position mais on va gagner (le JWRC NDLR) !

103. TANNER / HEIGL – FORD FIESTA R2
Ce deuxième passage est beaucoup plus agréable, après notre crevaison de ce matin. Je dois encore progresser mais la journée n’est pas terminée et le rallye est encore très long.

104. CIAMIN / DE LA HAYE – FORD FIESTA R2
C’est beaucoup beaucoup mieux que ce matin, on a amélioré notre temps de 40 secondes, un exploit !

106. DUGGAN / CONWAY – FORD FIESTA R2
Je pourrais faire beaucoup mieux mais ça va. Je n’ai pas le feeling parfait et les réglages pourraient être plus efficaces. Il faut faire quelques ajustements et ça devrait aller. La voiture glisse beaucoup.

107. WAGNER / PARENT – FORD FIESTA R2
Le temps n’est pas bon mais on a pas de souci.

109. VAN WAY / ROBERTS – FORD FIESTA R2
C’est beaucoup mieux après ce passage. J’apprends beaucoup, c’est seulement ma troisième spéciale sur asphale. On s’amuse bien.

111. RADSTROM / JOHANSSON – FORD FIESTA R2
Il faut rester très concentré d’autant que la puissance arrive tard sur cette voiture.

112. CAREAGA / BUSTOS – FORD FIESTA R2
C’est pas mal, on est surtout contents d’être à l’arrivée de cette spéciale. On fait de notre mieux pour améliorer la voiture et faire le plus de kilomètres possibles.

Suivez-nous sur Twitter