ES2 – Kris Meeke sur sa lancée !
Kris Meeke & Paul Nagle  © Agence S Presse

ES2 – Kris Meeke sur sa lancée !

07/04/2017

Kris Meeke améliore de près de 15 secondes le temps de réference signé par Ogier dans cette spéciale en 2016, et réalise un nouveau temps scratch en 18min22sec3. Il précède Sébastien Ogier de 3sec2, Thierry Neuville de 6sec2 et Ott Tänak de 7sec6. Elfyn Evans, victime de problèmes hydrauliques, est le grand perdant dans ce chrono. Le Gallois perd 2min10sec2 sur Meeke. Le pilote Citroën possède désormais 8sec2 d’avance sur Ogier au classement général, à mi-étape. Troisième place provisoire pour Neuville à 17sec2 tandis que Tänak est quatrième à 21sec5. Tous les pilotes WRC ont disputé cette première boucle de deux spéciales avec un package de 5 pneus durs.

 Date : Vendredi 7 avril 2017
Section : 1
Épreuve Spéciale : ES2 Plage du Liamone – Sarrola-Carcopino 1 (29.12 km)
Météo : Ciel bleu, soleil – températures douces
Conditions de routes : Routes propres et sèches. Beaucoup de spectateurs, bien placés, dans les premiers kilomètres

1. OGIER / INGRASSIA – FORD FIESTA WRC
J’ai eu un bon feeling dans cette spéciale. On a modifié des réglages par rapport à la spéciale precédente. Ce n’est pas encore parfait mais c’est mieux. Je me suis bien amusé. On a pris du plaisir.

10. LATVALA / ANTTILA – TOYOTA YARIS WRC
Cela va mieux, une spéciale qui s’est bien passée mais je peux encore améliorer mon pilotage. J’hésite encore trop par endroits. La voiture est au point mais je dois encore faire mieux, je me connais.

2. TANAK / JARVEOJA – FORD FIESTA WRC
La spéciale est superbe et je ne comprends pas pourquoi j’ai tant de mal. Je crois que cela vient de l’équilibre de la voiture. Nous avons modifié certains réglages mais cela ne va toujours pas. Néanmoins, c’est mieux que lors de ma précédente participation en Corse.

5. NEUVILLE / GILSOUL – HYUNDAI I20 COUPE WRC
Ce n’est pas toujours facile de trouver le rythme parfait. C’est parfois difficile de voir où la route est sale. Il faut que j’améliore les temps mais le comportement de la voiture progresse un peu.

7. MEEKE / NAGLE – CITROEN C3 WRC
Super ! C’est la spéciale dans laquelle Ogier nous avait mis dix secondes dans les deux passages l’an dernier, je suis donc ravi !

3. EVANS / BARRITT – FORD FIESTA WRC
Nous rencontrons un problème hydraulique sur la voiture.

4. PADDON / KENNARD – HYUNDAI I20 COUPE WRC
Cela allait bien mais le temps ne suit pas, ce qui est une surprise. J’ai des ambitions élevées et la première spéciale s’était bien passée. La voiture est en pleine forme.

9. LEFEBVRE / MOREAU – CITROEN C3 WRC
C’est une spéciale superbe et rapide. J’ai perdu un peu de temps sur les notes dans la dernière partie.

31. CAMILLI / VEILLAS – FORD FIESTA R5
J’ai poussé, je ne sais pas ce que j’ai fait par rapport à Mikkelsen mais ce n’est peut-être pas trop mal. J’ai une roue qui a frotté. Même si cela ne m’a pas perturbé, j’ai mis un peu de temps à retrouver le bon rythme.

32. MIKKELSEN / JAEGER-SYNNEVAAG – SKODA FABIA R5
J’ai trouvé que c’était un peu plus facile d’être rapide et prudent dans cette spéciale que dans la précédente.

34. SUNINEN / MARKKULA – FORD FIESTA R5
Cela s’est bien passé, à part une petite erreur sur une petite portion. J’espère que le temps suivra.

33. KOPECKY / DRESLER – SKODA FABIA R5
Il y a quelque chose de cassé au niveau du support de direction. C’est impossible à réparer avant ce soir. La conduite est assez dangeureuse, on doit donc rester prudents.

36. BOUFFIER / GIRAUDET – FORD FIESTA R5
On fait de notre mieux mais sans pouvoir signer un bon temps. Nous avons fait quelques modifications après la première spéciale mais ce n’est pas suffisant. On manque de précision et on part un peu large. J’essaye de jouer avec mon pied droit mais ce n’est pas terrible.

35. BERGKVIST / SJOBERG – CITROEN DS3 R5
Nous avons modifié certains réglages entre les deux spéciales et le résultat est positif. On essaye de pousser même si les freins ont tendance à faiblir un peu sur les longues distances.

38. VEIBY / SKJAERMOEN – SKODA FABIA R5
Cette spéciale a été plus facile que la précédente et j’ai trouvé un meilleur rythme. C’est une épreuve difficile donc on y va pas à pas pour améliorer le pilotage. Je crois que nous allons dans la bonne direction.

40. LOUBET / LANDAIS – FORD FIESTA R5
Nous avons perdu les freins sur le routier après la première spéciale. On est en galère. Tout les ans c’est la même chose…

44. ROSSEL / FULCRAND – CITROEN DS3 R5
Cela s’est bien passé même si l’on découvre encore l’auto. Il y a encore 2 ou 3 trucs à améliorer au niveau des réglages.

45. PELLIER / NEYRET-GIGOT – CITROEN DS3 R5
C’est mieux que lors de la première spéciale. Ce n’est pas évident de piloter une 4 roues motrices mais on se régale.

21. DUMAS / CHIAPPE – PORSCHE 997 GT3 RS 4.0
J’ai dû changer une roue sur le routier suite à ma crevaison dans l’ES1. C’était compliqué dans cette spéciale avec la petite roue…

22. DELECOUR / SAVIGNONI – ABARTH 124 RALLY
Je rencontre des problèmes moteur.

84. SARRAZIN / RENUCCI – HYUNDAI I20 R5
C’est une belle reprise en rallye. Je glisse pas mal, c’est donc dur de rouler à bloc.

85. MANZAGOL / PATRONE – FORD FIESTA R5
J’essaie toujours de comprendre comment fontionne la voiture. Cela fait plaisir d’avoir le soutien du public corse.

87. FIORI / TAVERA – SKODA FABIA R5
C’est vraiment du haut niveau sur ce rallye !

101. SOLANS BALDO / IBANEZ SOTOS – FORD FIESTA R2
Cela s’est bien passé. J’avais un bon rythme même si cette spéciale est plus difficile que la précédente. J’ai surtout essayé de ne pas crever.

102. FOLB / GUIEU – FORD FIESTA R2
C’est nettement mieux que dans le premier chrono. Nous avons partiellement amélioré quelques problèmes de réglages après l’ES1.

Suivez-nous sur Twitter