Défi extrême en Sardaigne !

Défi extrême en Sardaigne !

06/06/2017

La Rally Italia Sardegna accueille du 8 au 11 juin la 7e manche du WRC. Si toutes les épreuves inscrites au calendrier du Championnat du Monde possèdent leurs lots de difficultés et de particularités, le rendez-vous transalpin est souvent considéré comme le plus exigeant de la saison !

1 : Jusqu’ici à bord d’une Skoda Fabia R5 sur les manches du Championnat du Monde des Rallyes, Andreas Mikkelsen et Anders Jæger font leur retour en WRC à l’occasion de l’épreuve sarde. Le duo norvégien prendra les commandes de la Citroën C3 WRC pour la première fois de la saison et tentera de faire valoir son expérience pour combler le manque de roulage dans ce nouveau bolide.

2 : Le Rally Italia Sardegna reçoit les espoirs du Rallye pour la deuxième manche du Championnat du Monde des Rallyes Junior. Organisée à l’occasion du Tour de Corse, la 1ère manche avait vu s’imposer l’Espagnol Nil Solans. Malgré la proximité géographique des deux îles, le contraste entre les deux premières épreuves du JWRC est saisissant. Si l’Île de Beauté offrait des routes asphaltes relativement propre, la Sardaigne présentera un terrain de jeu accidenté sur lequel les pilotes devront composer avec les pierres et les rails formés par le passage des voitures.

5 : Comme le nombre de victoires glanées par Citroën Racing en Sardaigne. Le constructeur français détient le record de victoires sur l’épreuve transalpine organisée depuis 2004. En alignant le trio Meeke, Breen et Mikkelsen, la marque aux chevrons nourrira de grands espoirs et visera un deuxième succès cette saison après le triomphe de Kris Meeke au Mexique.

30 : Si les pierres, le sable et la déformation des routes seront des éléments perturbants pour l’ensemble des engagés, la température sera également une donnée clé de ce quatrième rendez-vous sur terre de la saison. En effet, le mercure, qui devrait avoisiner les 30°C, rendra encore un peu plus épique cette 7e manche du WRC qui s’annonce extrême et passionnante !

1981 : Petite parenthèse historique. En 1981, le Rallye d’Italie, à l’époque accueilli par le Rallye Sanremo, est remporté la pilote française Michèle Mouton qui devient la seule et unique femme à s’imposer en WRC !

Best of édition 2017


Suivez-nous sur Twitter