Un Rallye double surface

Un Rallye double surface

11/10/2016

Quinze jours à peine après le Che Guevara Energy Drink Tour de Corse, les pilotes sont déjà sur le pont pour le Rallye d’Espagne (13-16 octobre). Sébastien Ogier tentera de décrocher un 4e titre de Champion du Monde des Rallyes sur le seul tracé mixte du circuit WRC.

1 : comme la seule épreuve du calendrier WRC présentant un tracé mixte. Le Rallye d’Espagne se déroule en effet sur deux surfaces différentes. Si la première journée se disputera majoritairement sur terre, les deux journées suivantes se courront sur asphalte uniquement.

2 : comme le nombre de Spéciales inédites au programme de l’édition 2016. Seules deux ES de ce RallyRACC Catalunya Costa Daurada présentent des tracés jamais utilisés. Ce Rallye aura donc un air familier pour la plupart des pilotes en lice.

13 : comme le nombre de victoires françaises sur le Rallye de Catalogne lors des 15 dernières éditions. L’Espagne réussit bien aux pilotes de l’Hexagone et notamment à Sébastien Loeb, huit fois vainqueur sur les routes de la péninsule ibérique !

16 : comme le nombre de points manquant à Sébastien Ogier pour glaner une quatrième couronne de Champion du Monde des Rallyes. Après sa victoire sur le Che Guevara Energy Drink Tour de Corse, il devance au général son coéquipier Andreas Mikkelsen de 68 points et le pilote Hyundai Thierry Neuville de 83 points, alors qu’il ne reste que 84 points à distribuer au cours des trois derniers rallyes de la saison.

50 : comme le nombre d’apparitions de la Polo R WRC sur une épreuve de Championnat du Monde. C’est la cinquantième fois que le constructeur allemand lancera son bolide lors d’une manche du WRC avec un bilan plus que positif puisque la Volkswagen cumule à ce jour 83 podiums pour 40 victoires.

Suivez-nous sur Twitter