ES4 – Quatre à la suite pour Sébastien Ogier !
Sébastien Ogier & Julien Ingrassia © Agence S Presse

ES4 – Quatre à la suite pour Sébastien Ogier !

30/09/2016

Sébastien Ogier réalise le carton plein dans cette première étape du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse, en remportant les quatre épreuves spéciales du jour. Le Haut-Alpin signe le temps de référence dans le dernier chrono avec 10 secondes d’avance sur Kris Meeke, 10sec6 sur Jari-Matti Latvala et 10sec7 sur Andrea Mikkelsen. Victime d’une crevaison en début de chrono, Dani Sordo perd environ 2 minutes. Ogier est solidement installé en tête de l’épreuve insulaire au terme de la journée. Le pilote Volkswagen possède désormais 44 secondes d’avance sur Thierry Neuville, 58 sur Latvala et 59sec3 sur Mikkelsen, dernier pilote a être encore sous la minute. Craig Breen occupe en effet la cinquième place, à 1min18sec7 du leader.

Date: Vendredi 30 septembre 
Section: 2
Special Stage: ES4 Plage du Liamone – Sarrola-Carcopino 2 (29.12 km)
Weather: Ensoleillé
Road Conditions: Routes sèches
 

1. OGIER / INGRASSIA – Volkswagen Polo R WRC
Je suis ravi évidemment, la journée s’est vraiment bien déroulée pour nous. On n’a pas fait d’erreur, tout va bien jusqu’à maintenant. Je me suis bien amusé. Les spéciales sont superbes et le temps est au beau fixe. Tout était réuni aujourd’hui !

9. MIKKELSEN / JAEGER – Volkswagen Polo R WRC
J’ai bien aimé les spéciales de cette étape. Je suis impressionné par Ogier, cela a vraiment été son jour. Il est peut-être déjà dans sa voiture version 2017 !

20. PADDON / KENNARD – Hyundai New Generation i20 WRC
Nous avons crevé à 8km de l’arrivée. Nous avions déjà crevé dans la précédente spéciale. Nous n’avons plus de roue de secours. Le routier pour rallier l’assistance va être intéressant.

3. NEUVILLE / GILSOUL – Hyundai New Generation i20 WRC
J’ai pas mal poussé en début de spéciale et les pneus ont surchauffé. Il a fallu ralentir car la voiture avait tendance à sous-virer. Je dois faire attention à tout, les pneus comme les freins, c’est pour cela que je perds du temps.

2. LATVALA / ANTTILA – Volkswagen Polo R WRC
Le temps est correct. Notre passage était bon avec une petite erreur en fin de spéciale mais rien de grave. On sous-virait un peu, mais on a rien tapé.  On a juste perdu un peu de vitesse dans ce fameux virage. Je ne comprends pas comment Ogier est aussi rapide. Je vois où je peux améliorer les points de freinage mais je ne vois rien d’autre.

4. SORDO / MARTI – Hyundai New Generation i20 WRC
Nous avons crevé à l’arrière mais je ne comprends pas comment puisque nous n’avons rien touché. C’était en début de spéciale, nous nous sommes donc arrêtés pour changer la roue.

5. OSTBERG / FLOENE – Ford Fiesta RS WRC
La journée a été rude mais nous avons fait des essais. Ce que nous avons testé dans la voiture nous convient. J’avais dit, avant le départ, que cela ne serait pas aisé mais je suis prêt à prendre mon temps. Avec un peu de chance, nous allons concrétiser un résultat.

12. TANAK / MOLDER – Ford Fiesta RS WRC
Cela ne change pas grand chose que vous poussiez un peu ou beaucoup. Il reste encore tant à faire. J’essaye de regarder devant. C’est dur quand on est pas dans la course mais on ne peut rien faire de plus.

7. MEEKE / NAGLE – Citroen DS3 WRC
C’était sympa, on s’est fait plaisir. On a crevé dans la précédente, mais on y peut pas grand chose. Impossible de contrer Ogier sur cette spéciale. Nous sommes les deuxièmes plus rapide, l’an prochain ce sera différent.

8. BREEN / MARTIN – Citroen DS3 WRC
J’ai un peu de mal avec les pneus, je les démolis un peu trop facilement. On a deux roues de secours et on se débrouille comme on peut. Je suis quand même content.

6. CAMILLI / VEILLAS – Ford Fiesta RS WRC
Cette spéciale était un vrai plaisir. Sans doute le meilleur moment de la saison car les notes étaient parfaites. Je suis ravi de cette journée. C’est un sentiment assez unique avec tous ces spectateurs. Ils sont parfois cinglés, c’est incroyable cette passion.

37. BERTELLI / SCATTOLIN – Ford Fiesta RS WRC
Une vraie spéciale. Il s’est passé quelque chose avec l’intercom. On fait de notre mieux mais j’espère m’améliorer encore.

31. EVANS / PARRY – Ford Fiesta R5
J’ai trouvé que cela se passait bien. Il y avait une portion sale en milieu de spéciale. C’est dur sans voiture ouvreuse pour t’indiquer ce que tu vas rencontrer et où. Difficile d’être à fond dans ces conditions.

32. KOPECKY / DRESLER – Skoda Fabia R5
C’est sympa d’avoir une belle bagarre. Elfyn fait un super boulot mais attendons de voir ce qu’il va pouvoir faire demain.

33. GILBERT / JAMOUL – Citroen DS3 R5
Entre les spéciales 3 et 4, nous avons eu un souci avec l’alternateur. On n’a pas eu le temps de changer les pneus avant ce chrono.

36. BONATO / BOULLOUD – Citroen DS3 R5
Je suis content. La journée sans assistance a été longue, même au volant d’une R5. Je crois que nous sommes en 4ème position ce qui n’est pas mal. Cette dernière spéciale était parfaite, technique et géniale.

38. SUAREZ MIRANDA / CARRERA ESTEVEZ – Peugeot 208 T16
Une journée difficile mais sympa. Je crois que nous avons fait beaucoup de chemin depuis ce matin. Nous avons été victime d’un tête-à-queue, mais je suis néanmoins content.

40. MAURIN / THIMONIER – Skoda Fabia R5
Je ne voulais pas pousser trop car la journée était longue. C’est dur de rattraper Jan et Elfyn. On verra ce qui est possible demain d’autant que cela semble être la journée la plus difficile.

42. ABBRING / MARSHALL – Hyundai i20 R5
Nous avons augmenté notre rythme cet après-midi et, pour autant, nous continuons à perdre du temps dans cette spéciale. Tout semble aller au mieux. Nous venons de rouler 160km dans une nouvelle voiture, sans aucune assistance. On va faire quelques changements ce soir en fonction des prévisions météo.

82. BOUFFIER / GIRAUDET – Citroen DS3 R5
Tout va bien. On s’est fait un peu peur en fin de spéciale car on perdait de l’adhérence. On s’est fait plaisir ! Le temps est magnifique, les spéciales superbes et la voiture roule bien. Que demander de plus, d’autant que tout peut arriver…

83. SARRAZIN / RENUCCI – Hyundai i20 R5
C’est une journée incroyable et très longue, sans aucune assistance. Il y a plein de choses à faire sur la voiture pour augmenter notre confiance et la vitesse qui va avec. Je dois trouver plus d’adhérence à l’avant.

84. SUNINEN / MARKKULA – Skoda Fabia R5
Nous avons crevé après avoir raté une trajectoire. J’ai dû m’arrêter pour changer la roue.

61. TEMPESTINI / BERNACCHINI – Citroen DS3 R3T
On est contents, on est à l’arrivée ! La journée a été très longue et il a fallu ménager la voiture. Il faut continuer de la sorte et ne pas faire de bêtises.

62. VEIBY / SKJAERMOEN – Citroen DS3 R3T
La journée s’est plutôt bien passée. On a toujours un souci avec l’essieu arrière ce qui nous empêche de faire des temps solides. Sinon on est plutôt contents. Les choses sont ce qu’elles sont, il nous faut engranger de l’expérience et rouler le plus vite possible.

63. KOCI / KOSTKA – Citroen DS3 R3T
On a un peu abîmé nos pneus avant et nous avons du à nouveau passer la marche arrière pour nous sortir d’une épingle à cheveux. On aime beaucoup ce rallye. La journée a été bonne, hormis le problème ce matin, quand Veiby nous est rentré dedans.

65. DUBERT / CORIA – Citroen DS3 R3T
C’était compliqué avec nos freins. Les spéciales étaient longues et nous avons bataillé avec les freins. On a parcouru environ 30 km dans la première ES sans freins et, après, on a eu du mal à être en confiance pour la suite.

66. MARTEL / LEMOINE – Citroen DS3 R3T
Pour l’instant je suis content. On sait que quand on ne bloque pas nos freins on peut être rapides. C’est un bon point pour la journée mais nous avons perdu nos freins dans la spéciale la plus longue et nous avons concédé beaucoup de temps. On est contents pour notre premier jour ici. J’essaye de ne pas freiner mais ce n’est pas facile ici !

68. BRAZZOLI / BARONE – Peugeot 208 R2
Belle journée même si c’était dur…

70. BURRI / LEVRATTI – Renault Clio R3T
J’étais à la limite de mes freins dans cette ES. Mon co-pilote, la voiture et les pneus vont bien. Pas de changement pour demain, on veut juste finir le rallye.

71. AL MUTAWAA / LOUDEN – Citroen DS3 R3T
Pas mal, on a eu des soucis avec la direction assistée mais nous sommes toujours là et tout va bien. Demain nous espérons apprendre encore et terminer ce rallye.

72. ROSSEL / FULCRAND – Citroen DS3 R3T
Tout va bien, mais nous avons crevé dans le dernier virage.

73. PELLIER / NEYRET-GIGOT – Citroen DS3 R3T
C’est notre premier WRC et tout va bien. Ce rallye est très long. Il est loin d’être fini !

Suivez-nous sur Twitter