2016 – ES10 : Porto-Vecchio – Palombaggia – Power Stage

2016 – ES10 : Porto-Vecchio – Palombaggia – Power Stage

28/09/2016

Chaque semaine, vous aurez la chance de découvrir en avant-première une des dix épreuves spéciales qui constitueront le Tour de Corse 2016. Grâce à la collaboration de David Serieys et Yves Loubet, plongez au coeur de l’ES10 qui relie Porto-Vecchio à Palombaggia.

L’analyse de David Serieys, Directeur du Tour de Corse 2016 :

« Départ de Precojo, en direction de Bocca di L’Oru avec des sections sinueuses très belles et vallonnées, sillonnant la côte et surplombant les plages de Folaca, Tamaricciu, et Palombaggia, avant de quitter cette première partie pour une section plus sinueuse et étroite au niveau de Porra, avec une succession de virages en épingle avant l’arrivée de la Power Stage. Les équipages qui auront réussi l’exploit de déjouer tous les pièges des 390 kilomètres d’épreuves spéciales du Tour de Corse 2016 célèbreront la fin de la Power Stage à quelques encablures de l’arrivée du Rallye, au coeur de la Marina de Porto-Vecchio.»

L’avis d’Yves Loubet, ancien pilote corse Champion d’Europe des Rallyes et grand instigateur du parcours du renouveau du Tour de Corse :

« C’est une spéciale particulière. Petite, mais pas si simple. Ça n’a jamais été fait dans l’histoire du Tour de Corse. Ça part sur une première route sinueuse, puis assez large et bosselée, avec un patchwork d’asphalte composé de morceaux différents. Il y a ensuite une épingle à passer au frein à main à Tamaricciu (NDLR : de tamaris, une plante typique du bassin méditerranéen qui borde la plage du lieu-dit). Ensuite, ça remonte en épingles sur une petite route, une vieille route corse de montagne avec, à gauche, une vue sur la Sardaigne, les îles Cerbicale et l’île du Toro… Enfin, jusqu’à l’arrivée, ce sera une descente vertigineuse : qui va vite, qui se bloque en épingle, qui va vite, qui se bloque en épingle et ainsi de suite jusqu’à l’arrivée à côté de Porto-Vecchio. Ce sera donc une première, mais qui aura de la gueule et qui ne sera pas si simple que ça puisque tout pourra se jouer jusqu’au dernier virage. De plus, la spéciale sera très spectaculaire : au niveau des images, en hélico, ça va faire mal ! »

 

Éléments clés :

Dimanche 2 octobre
1ère voiture : 12h08
10,42 km

Suivez-nous sur Twitter