2015 – ES8 : Zérubia / Martini

2015 – ES8 : Zérubia / Martini

11/09/2015

Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir une des 9 épreuves spéciales qui constitueront le Tour de Corse 2015, avec la collaboration de David Serieys et Yves Loubet. L’occasion pour vous de plonger au cœur de cette édition qui mêlera tradition et modernité. Cette semaine, nous vous présentons la 8e épreuve spéciale qui relie Zérubia à Martini. Cette épreuve les mènera vers Propriano, où ils se regrouperont avant d’aller s’affronter dans l’épreuve finale de ce week-end.

L’analyse de David Serieys, Directeur du Tour de Corse 2015 : « Encore une spéciale qui a marqué l’histoire du rallye insulaire, même si la fin du parcours (d’Arbellara à Martini) est totalement inédite. Changements de revêtement à répétition, virages relevés, routes bosselées, secteurs rapides et sinueux sont proposés aux pilotes jusqu’à Arbellara. Puis la montée jusqu’au col de Siu, avec une arrivée jugée trois kilomètres plus loin, offrira aux pilotes un point de vue unique (mais forcément éclair…) sur le golfe de Propriano. Ocre et fondu dans le paysage de l’île, l’asphalte détonne. Une halte, technique (la 4e et dernière Tyre Fitting Zone – zone de changement de pneumatiques par les pilotes eux-mêmes) et récréative (regroupement) sera marquée à Propriano avant que les concurrents ne s’affrontent dans la Power Stage. »

Éléments clés :

  • Dimanche 4 octobre
  • 1ère voiture : 08h58
  • 41,46 kilomètres

L’avis d’Yves Loubet : « En début de spéciale, d’après moi, depuis les années 50, la route n’a pas été modifiée. Elle est bombée et bosselée à souhait. La descente avec ses virages relevés est une piste magique : au lieu de passer ces virages en 2, vous les passez en 3 voire en 4 ! De la D69 jusqu’au pont d’Acoravo, c’est la route la plus dingue sur asphalte qui puisse exister. À partir d’Arbellara, celle-ci a été élargie et a perdu un peu de son âme corse. Les concurrents auront cependant le privilège de traverser le village de Fozzano, là où Prosper Mérimée a imaginé sa fameuse nouvelle « Colomba ». Les derniers kilomètres, de Fozzano à l’arrivée, offrent des vues magnifiques et magiques. Une sacrée grande spéciale ! »

 

Suivez-nous sur Twitter