2015 – ES6 : Muracciole / Col de Sorba

2015 – ES6 : Muracciole / Col de Sorba

28/08/2015

Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir une des 9 épreuves spéciales qui constitueront le Tour de Corse 2015, avec la collaboration de David Serieys et Yves Loubet. L’occasion pour vous de plonger au cœur de cette édition qui mêlera tradition et modernité. Cette semaine, l’épreuve spéciale reliant Muracciole au Col de Sorba, la plus longue du rallye avec ses 48 kilomètres.

L’analyse de David Serieys, Directeur du Tour de Corse 2015 : « Un mythe en chasse un autre avec cette spéciale de Muracciole qui a tant compté dans la glorieuse épopée du Tour de Corse ! La montée vers Vezzani, via la majestueuse forêt de Rosipigliani, puis la descente vers Pietroso est rapide et très rythmée. Le passage du défilé d’Inzecca, étroit et bosselé, est à lui seul une véritable épreuve de force, avant de gravir la montagne pour arriver enfin au Col de Sorba (le point culminant du rallye à 1311m), après avoir traversé Ghisoni, énième haut lieu de la classique insulaire. La nuit se déroule en Corse-du-Sud, dans la cité du sel, la magnifique Porto-Vecchio. »

Éléments clés :

  • Samedi 3 octobre
  • 1ère voiture : 13h52
  • 48,69 kilomètres

L’avis d’Yves Loubet : « Cette sixième épreuve spéciale sera tout le contraire par rapport aux deux précédentes (ES4 et ES5) : une piste, quasiment du début jusqu’à l’arrivée. Sauf avant le Défilé de l’Inzecca, vingt-cinq kilomètres après le départ, où il y a un tout petit tronçon qui est un véritable chemin. Ce sont des moments inoubliables, magiques pour prendre des photos avec une route de rallye d’autrefois. Tout comme le village de Ghisoni que les pilotes traverseront pendant plus d’un kilomètre, au milieu des vieilles maisons. Ensuite, la spéciale se termine par une piste façon course de côte dans une merveilleuse forêt. Malgré cet environnement qui devrait leur en mettre plein les yeux, les pilotes devront livrer un effort physique colossal. C’est un gros monument, dont ils devraient se rappeler !  »

 

Suivez-nous sur Twitter