2015 – ES1 : Plage du Liamone / Sarrola-Carcopino

2015 – ES1 : Plage du Liamone / Sarrola-Carcopino

07/08/2015

Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir une des 9 épreuves spéciales qui constitueront le Tour de Corse 2015, avec la collaboration de David Serieys et Yves Loubet. L’occasion pour vous de plonger au cœur de cette édition qui mêlera tradition et modernité. Cette semaine, nous vous présentons la première épreuve spéciale reliant la Plage du Liamone à Sarrola-Carcopino.

Analyse de David Serieys, Directeur du Tour de Corse 2015 : « Après un départ d’Ajaccio, la première épreuve spéciale du Tour de Corse partira de la plage du Liamone, dans le golfe de Sagone. Ce premier tronçon, long de 29,12 km, forme un échantillonnage complet de ce que peuvent proposer les routes de Corse. Des portions étroites et sinueuses, des secteurs plus rapides, une montée depuis le niveau de la Méditerranée jusqu’à Casaglione, puis une descente rapide jusqu’à Sarrola, qui s’enchaîneront sur des revêtements multiples. Tout y sera ! »

Éléments clés :

  • Vendredi 2 octobre
  • 29,12 kilomètres
  • 1ère voiture : 9h23

L’avis d’Yves Loubet : « Cette épreuve spéciale rassemble plusieurs morceaux de l’histoire du Tour de Corse. Dans le passé, le tout début de la spéciale, lorsque l’on monte vers le petit village de Casaglione, se faisait généralement dans l’autre sens. À partir de Casaglione, on retrouve un tracé que le Tour de Corse empruntait régulièrement, surtout dans les années 80. Il y avait toujours énormément de monde auparavant, mais cela est moins perceptible maintenant que la route s’est élargie. C’est néanmoins dans cette épreuve spéciale que vous retrouverez tout Ajaccio, situé à quelques dizaines de kilomètres à peine. Cette première spéciale se débutera et se terminera de la même manière : par une grande route. En revanche, au milieu, ce sera très sinueux et très étroit par endroit : si l’un des pilotes met une roue à côté de la route, cela lui coûtera très cher, que ce soit à cause d’un caillou, d’un rocher ou d’un parapet. »

 

Suivez-nous sur Twitter