Une Année, Une Photo : Tour de Corse 1983
Markku Alén et Ilkka Kivimäki avec la Lancia Rally 037 © DPPI

Une Année, Une Photo : Tour de Corse 1983

30/01/2014

Le Tour de Corse 1983 marque l’apogée de la Scuderia Lancia, sacrée Championne du Monde des Constructeurs cette année-là, qui réalise un quadruplé inédit sur l’Île de Beauté.

L’année 1983 marque les 10 ans d’existence du Championnat du Monde des Rallyes (créé en 1973) et est révélatrice des évolutions mécaniques dans le sport automobile, avec l’émergence des Groupe B. Les nouveaux véhicules, dont certains exemplaires atteindront des records de puissance (avec, par exemple, les 600 chevaux en 1986 de l’Audi Quattro Sport E2), sont rodés et dominent la compétition de manière outrageuse.

Le Tour de Corse 1983 ne fait pas exception. Composée de trois étapes, à l’instar de l’édition précédente, l’épreuve française accueille plus de 170 engagés, une bonne partie d’entre eux évoluant sur leurs routes nationales. Les quelques pilotes étrangers engagés constituent néanmoins le haut du panier, et trustent rapidement les premières places.

Autant l’édition 1982 marquait les débuts de la Lancia Rally 037, autant l’édition 1983 du Tour de Corse souligne la suprématie de la voiture italienne. Seul Jean-Claude Andruet, au volant d’un de ces bolides, parvient ainsi à rivaliser avec ses collègues européens. Pourtant, victime d’une crevaison, il doit bientôt céder la tête à Markku Alén. Largement en tête devant Walter Röhrl, le pilote finlandais se contente de gérer son avance pour l’emporter au terme des mille et quelques kilomètres de spéciales.

Lancia prend les quatre premières places, réalisant là un quadruplé inédit en France dans lequel Markku Alén devance Walter Röhrl,  Adartico Vudafieri et Attilio Bettega. Le podium du Tour de Corse 1983 se compose ainsi de :

  1. Markku Alén – Ilkka Kivimäki (Lancia Rally 037)
  2. Walter Röhrl – Christian Geistdörfer (Lancia Rally 037)
  3. Adartico Vudafieri – Luigi Pirollo (Lancia Rally 037)

Suivez-nous sur Twitter