Le Tour de Reconnaissance « Médical & Sécurité »
Différentes autorités impliquées pour optimiser la sécurité © FFSA

Le Tour de Reconnaissance « Médical & Sécurité »

25/07/2013

Réunie ce mardi 23 juillet 2013 sur le parcours des Épreuves Spéciales de Klevener, Massif des Grands Crus – Ungersberg et Vosges – Pays d’Ormont, l’équipe d’organisation du Rallye de France-Alsace a passé au peigne fin les colonnes et dispositifs de sécurité, ainsi que les routes d’évacuation, en présence des autorités compétentes.

L’équipe d’organisation fédérale du Rallye de France-Alsace place l’optimisation de la sécurité au rang de ses missions prioritaires. À ce titre, les équipes du SAMU 67 et 88, le Service Départemental d’Incendie et de Secours 67 et 88,  la Croix Rouge Française, les ambulances, l’Équipe Sécurité Compétition de Désincarcération, et le Comité Régional du Sport Automobile de Lorraine-Alsace ont été réunis pour un Tour de Reconnaissance « Médical & Sécurité ».

« Le but de ce Tour est de valider les nouveaux dispositifs sur les spéciales et de vérifier qu’ils conviennent à toutes les compétences présentes. Les SDIS et les pompiers assurent  la sécurité de  tout ce qui est en périphérie tandis que la Croix Rouge Française, présente sur les Zones « Public », intervient pour les petits incidents », nous explique David SERIEYS, Directeur adjoint et sécurité du Rallye de France-Alsace.

Francis ROMBOURG, Responsable parcours et Relations communes, complète : « Les modifications demandées seront annoncées au cours des dernières réunions de communes. Puis, je procéderai, durant les deux semaines qui précèdent le Rallye, aux marquages au sol des emplacements des dispositifs de sécurité validés avant leur mise en place ».

Les missions et interventions des différents acteurs sont orchestrées par le Professeur Claude Meistelman, Médecin en chef du Rallye de France-Alsace.

« Le leitmotiv de ce Tour de Reconnaissance « Médical & Sécurité » est d’agir le plus rapidement possible et de proscrire toute perte de temps. En cas d’incident, l’alerte est donnée dans la minute et nous pouvons intervenir sur les lieux en 6 minutes maximum ! La présence des commissaires de piste positionnés tout au long de la spéciale avec des moyens de communication radio nous permet donc d’être très  réactif », nous explique le Professeur Claude MEISTELMAN, Médecin en chef du Rallye de France-Alsace.

Ainsi, au cours du Tour de Reconnaissance « Médical & Sécurité », les regards des experts sur les dispositifs de sécurité se croisent pour parfaire les conditions d’intervention de sécurité et de soins.

« Au total, ce sont plus de 200 secouristes présents sur les 4 jours du Rallye de France-Alsace. 95% des soins relèvent de l’intervention secouriste. La Croix Rouge Française s’occupe de la prise en charge du blessé, de sécuriser le périmètre et d’appeler les premiers secours. Notre présence en nombre permet un maillage serré sur le terrain et une intervention rapide », nous précise Philippe BRETON, Directeur de la Croix Rouge Française des départements 67, 68 et 88.

La sécurisation du parcours repose ainsi sur la collaboration complémentaire et indispensable de 16 médecins, 170 membres du Service Départemental d’Incendie et de Secours, 34 ambulances, 22 véhicules de désincarcération ; mais aussi des équipes de la Gendarmerie, de la Police Nationale, et de la Croix Rouge.

Suivez-nous sur Twitter