La France bien représentée au Rallye du Portugal
 © DPPI / François Baudin

La France bien représentée au Rallye du Portugal

11/04/2013

Le Rallye du Portugal débutera dans quelques heures. Cette quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes sera le théâtre du lancement d’une nouvelle formule de promotion, le Citroën Top Driver. Un mini-championnat auquel plusieurs pilotes français ont souhaité participer…

Il y aura bien sûr Sébastien Ogier, qui aura la lourde tâche de faire briller les couleurs françaises au Rallye du Portugal, dans la catégorie reine du Championnat du Monde des Rallyes (WRC). Cependant, la manche lusitanienne, qui débute dans à peine quelques heures, accueillera également trois autres représentants tricolores avec Bryan Bouffier, Sébastien Chardonnet et Quentin Gilbert.

Ces trois pilotes prendront part au Citroën Top Driver, la nouvelle formule de promotion créée par la marque française, et dont la première manche se déroulera en Algarve. Le lauréat de cette première édition, au sein de laquelle seront engagés six autres pilotes (un Italien, un Allemand, deux Suisses et deux Irlandais), se verra offrir en 2014 un programme de six épreuves en WRC-2.

Du haut de ses trente-quatre ans, Bryan Bouffier, lauréat Rallye Jeunes FFSA en 1999, tentera de tirer son épingle du jeu : « C’est sûr qu’en rallye plus on a d’expérience, mieux c’est, mais, pour l’instant, certains de mes adversaires ont plus d’expérience que moi du niveau mondial. C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré vers le Citroën Top Driver, l’occasion de découvrir les épreuves du Championnat du Monde, car si j’ai une belle carte de visite, il me manquait cela. »

Après une prometteuse dixième place au Rallye de France-Alsace 2012, Sébastien Chardonnet, fraîchement promu membre de l’Équipe de France FFSA Rallye, affiche de son côté clairement ses ambitions : « Je vise la victoire, comme en Championnat du Monde WRC-3, même si le plateau est très relevé. Bénéficiant de l’expérience acquise en 2012, j’aborde cette année 2013 avec plus de sérénité et, bien sûr, des objectifs à la hausse. Cinq ou six pilotes peuvent prétendre à la victoire ce week-end. Il va falloir mettre du gros gaz et ne pas faire d’erreur. »

Quant à Quentin Gilbert, lauréat Rallye Jeunes FFSA en 2009, il préfère rester prudent pour sa première participation : « Il y a plusieurs mois que je n’ai pas roulé, alors je ne vais pas prendre tous les risques pour essayer de gagner à tout prix ce week-end. Un podium me suffirait. Ma participation est la suite logique pour montrer mes capacités et me faire connaître, et la carotte plus belle qu’en Championnat du Monde Junior. »

Si les résultats sont au rendez-vous ce week-end, nul doute que nous retrouverons les trois Français lors des prochaines manches (notamment Bryan Bouffier et Quentin Gilbert qui n’ont, pour le moment, qu’un programme partiel) de ce Citroën Top Driver, dont le Rallye de France-Alsace 2013 sera l’avant-dernière étape !

Suivez-nous sur Twitter