Haguenau ESS19-22
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila à Haguenau, lors du Rallye de France-Alsace 2011 © Claude Saulnier / Agence S Presse

Haguenau ESS19-22

21/09/2012

Chaque semaine, d’ici au Rallye de France-Alsace 2012, nous vous proposerons tour à tour l’analyse de chaque spéciale, décryptée par le Directeur du Rallye, Dominique Serieys, et à l’aide des responsables d’implantation. Cette semaine, la spéciale Haguenau ESS19-22.

Éléments Clés :

– Dimanche 7 octobre
– 5,74 kilomètres
– 1ère voiture : 1er tour 11h16 – 2ème tour 14h37
– Nombre de Commissaires Sécurité Course : 62
– Nombre de Commissaires Sécurité Public : 104

Analyse :

Pour la troisième édition de cette spéciale symbolique, celle de la ville natale de l’octuple Champion du Monde des Rallyes Sébastien Loeb, la ville d’Haguenau a souhaité innover en proposant presque 3 tours d’un tracé allongé. Une nouvelle section côté sud a été insérée ; et avec une distance supplémentaire de 1,5 km, le spectacle sera garanti pour le plus grand plaisir du public toujours très nombreux ici.

L’avis de Dominique Serieys, Directeur du Rallye de France-Alsace :

– Description : « C’est la dernière des trois épreuves spéciales en ville au programme de l’édition 2012. Celle-ci est très particulière, parce qu’elle est attachée à l’octuple Champion du Monde des Rallyes. Il est fort probable que lorsqu’il empruntera le tracé dans sa ville natale, Sébastien Loeb sera titré ou quasiment titré pour la 9ème fois !! Incroyable, il va certainement y avoir une ambiance de folie… Cette année, la longueur de la spéciale a été augmentée et les concurrents iront faire un petit détour vers le pont de Strasbourg pour revenir ensuite sur le tracé initial. Le spectacle sera au rendez-vous, le public aussi, alors ne manquez surtout pas ça ! »

– Zones Public : « Vu le tracé, les spectateurs ne pourront avoir que l’embarras du choix, les Zones Public étant nombreuses. Mon conseil s’oriente vers la ZP2 et la ZP3. La première est longue et grande : les spectateurs ont la possibilité de se déplacer et de voir différents passages. La deuxième est plus petite, mais on peut voir les concurrents passer plusieurs fois sans bouger. Les ZP4, ZP5 et ZP6 ont elles aussi une très grande capacité d’accueil, avec des sections toutes différentes constituées de carrefours rapides, chicanes et l’arrivée lancée… »

Suivez-nous sur Twitter