ES21: Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul déroulent
Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul au Rallye de France-Alsace 2012 © Claude Saulnier / Agence S Presse

ES21: Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul déroulent

07/10/2012

Nouveau temps scratch de Thierry Neuville dans des conditions de route nettement plus faciles que celles du premier passage de la matinée, couru sur une surface détrempée. Avec 19’’1 d’avance sur Jari-Matti Latvala et un peu plus de 5 kilomètres de chrono à disputer, Sébastien Loeb se dirige vers une nouvelle victoire et un neuvième titre mondial consécutif. Après cette spéciale, et compte-tenu des écarts, les positions au classement semblent devoir être figées avant l’ultime spéciale en ville de Haguenau.

Etape 3
Epreuve spéciale 21 : Bischwiller – Gries 2 (7,95 km)
Météo : pluie intermittente
Conditions de course : route détrempée avec de nombreuses flaques d’eau

1. LOEB/ELENA :
La mine très détendue.
« Je commence à décompresser. Je viens de traverser mon village. Il y avait un monde fou. Tout ça me fait énormément plaisir. Je commence à savourer… On en profite. »

3. LATVALA/ANTTILA :
« Je vais terminer deuxième, comme ce fut le cas au Rallye d’Allemagne. C’est un résultat qui me satisfait, sachant que Sébastien reste inaccessible sur cette surface…»

2. HIRVONEN/LEHTINEN :
« J’aurais bien sûr préféré terminer en deuxième position, mais, au final, je suis quand même content d’accéder au podium. »

10. OSTBERG/ANDERSSON :
« Il reste encore une courte spéciale à disputer et il faudra bien sûr se méfier jusqu’au bout, mais le bilan est plutôt positif dans la mesure où j’estime être à ma place. En tout cas, je ne pouvais pas faire mieux ici. J’étais au maximum de mes possibilités et de celles de la voiture. Ce rallye est très beau, les spéciales sont exigeantes. Une belle expérience…»

8. NEUVILLE/GILSOUL :
« L’auto marche super bien. J’ai toutes les raisons d’être satisfait parce que je suis en passe d’atteindre mes objectifs. »

5. TANAK/SIKK :
Tout sourire.
« Je suis vraiment très heureux d’avoir réussi le meilleur temps dans la Power Stage ! »

6. NOVIKOV/MINOR :
Se présente au point stop avec une Fiesta dont la carrosserie est en très piteux état. En plus de l’avant défoncé, suite à sa sortie de route de la matinée, la Ford est en train de perdre le haut de l’aile avant gauche.
« Je fais mon possible avec une auto assez endommagée… »

21. PROKOP/HRUZA :
« Tout va bien… »

4. SOLBERG/PATTERSON :
« Rien à signaler… sinon qu’il y a un « jump » hyper piégeux dans cette spéciale ! »

22. OGIER/INGRASSIA :
« On s’apprête à remplir notre objectif. On a bien bossé. Je suis content du résultat qu’on va décrocher ici, sur un rallye pas facile du tout. »

68. MULLER/LENEVEU :
« Je suis assez satisfait de mon rallye en fin de compte. La dernière spéciale, à Haguenau, ce sera pour le fun. »

69. DUMAS/BAUMEL :
Termine la spéciale avec la portière arrière droite enfoncée.

52. CHARDONNET/DE LA HAYE :
« On avait durci la suspension en prévision d’une route sèche. C’était la bonne option, sauf que je me suis fait surprendre. Je me suis fait une grosse chaleur sur l’une des dernières zones piégeuses. C’est passé vraiment limite… »

23. MIKKELSEN/FLOENE :
« Contrairement à Sébastien (Ogier), je ne disposais pas de la boite longue et j’ai été handicapé sur ce rallye. Paradoxalement, cette deuxième boucle de la dernière étape a été plus difficile à gérer que la première. Quand la route est uniformément détrempée, comme c’était le cas ce matin, on est sans cesse sur ses gardes. Mais, au moins, il n’y a pas de mauvaise surprise. En revanche, quand tout est sec et qu’l subsiste quelques endroits pourris, c’est là qu’on risque de commettre l’erreur fatale. »

Suivez-nous sur Twitter