Sébastien Loeb et Daniel Elena: Champions du Monde des Rallyes !
Sébastien Loeb et Daniel Elena au Rallye de France-Alsace 2012 © Agence S Presse / Helena El Mokni

Sébastien Loeb et Daniel Elena: Champions du Monde des Rallyes !

07/10/2012

Au terme d’une épreuve rendue difficile par les conditions de route changeantes, alternant spéciales sèches, grasses et détrempées, Sébastien Loeb et Daniel Elena se sont imposés en Alsace pour s’offrir une 75e victoire en WRC et un nouveau record de neuf titres mondiaux consécutifs ! Un succès assorti d’un nouveau titre des Constructeurs pour Citroën.

En tête dès la deuxième spéciale de ce Rallye de France-Alsace, après avoir délogé Thierry Neuville de cette position acquise à l’issue de la spéciale en ville de Strasbourg jeudi soir, Sébastien Loeb a magistralement contrôlé la course en repoussant les assauts incessants de son plus dangereux rival, le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta). Avant les deux dernières manches de ce Championnat 2012, le pilote alsacien totalise un impressionnant bilan de huit victoires et neuf podiums en onze courses !

Vainqueur de 8 épreuves spéciales sur 21 possibles (une ayant été annulée, samedi, pour des raisons de sécurité), l’homme de tous les records savourait ce nouveau succès à domicile: “Je ne sais pas s’il s’agit de mon dernier titre de Champion du monde. Ce que je sais, c’est que j’ai pleinement envie de savourer l’instant présent. Comme en 2010, j’obtiens le titre à domicile, devant mes supporteurs. C’est pour moi un moment d’émotion intense. Voir toute cette foule à Haguenau m’a vraiment fait chaud au cœur. Je suis heureux et comblé. ”

Brillant 4e, le jeune Belge Thierry Neuville (Citroën DS3) a realisé ce week-end une belle performance en remportant six spéciales. C’est mieux que Jari-Matti Latvala (5 victoires) qui est toutefois parvenu à maintenir jusqu’au bout son avantage sur son compatriote Mikko Hirvonen pour empocher la deuxième place. “ Loeb a réellement un talent tout à fait exceptionnel, reconnaissait le pilote Ford. Mon ambition est de parvenir à le devancer un jour sur asphalte. Ce sera en tout cas mon objectif lors du Rallye de Catalogne, début novembre. J’y mettrai toute mon énergie, mais je sais pertinemment que ce sera difficile. Il a cette capacité hors du commun à ressentir le terrain ce qui le rend pratiquement invincible…”

Grâce à la 3e place de Mikko Hirvonen, Citroën engrange donc à l’issue de cette manche française son huitième titre mondial des constructeurs depuis 2003. En catégorie S-WRC, la victoire revient à Craig Breen (Ford), vainqueur devant Yazeed Al Rajhi (Ford Fiesta) au terme d’une course pleine de rebondissements.

Suivez-nous sur Twitter