Bischwiller – Gries ES18-21
Mads Ostberg et Jonas Andersson lors du Rallye de France-Alsace 2011 © Agence S Presse / Helena El Mokni

Bischwiller – Gries ES18-21

14/09/2012

Chaque semaine, d’ici au Rallye de France-Alsace 2012, nous vous proposerons tour à tour l’analyse de chaque spéciale, décryptée par le Directeur du Rallye, Dominique Serieys, et à l’aide des responsables d’implantation. Cette semaine, la spéciale Bischwiller – Gries (ES18-21).

Éléments Clés :

– Dimanche 7 octobre
– 8,00 kilomètres
– 1ère voiture : 1er tour 10h46 – 2ème tour 14h07
– Nombre de Commissaires Sécurité Course : 38
– Nombre de Commissaires Sécurité Public : 112

Analyse :

En 2011, cette épreuve spéciale proposait 50% de secteurs en terre. Cette année, tout est goudronné et la spéciale se fait en sens inverse. Départ dans Bischwiller : route large au début, contournement du rond-point au niveau de la Gravière, puis chemin étroit entre cultures et lac. Double passage spectaculaire à Gries, suivi d’une section rapide en plaine maraichère avec un gros freinage entre les arbres pour une épingle gauche à Bischwiller, avant un dernier tronçon rapide jusqu’à l’arrivée à l’entrée de la ville.

L’avis de Dominique Serieys, Directeur du Rallye de France-Alsace :

– Description : « Même si cette épreuve spéciale est la plus courte (hormis les spéciales en ville), elle n’est pas la plus facile, car très technique. Le contournement de la gravière est composé de plusieurs virages à angle droit, puis la route s’élargira. Le passage avec le saut au niveau du croisement de la D37 sera très spectaculaire, sans oublier l’épingle à droite à l’entrée du village de Gries. Ensuite, après une section très rapide, les concurrents auront à négocier un passage des plus délicats entre les platanes pour tourner en épingle à gauche au niveau du village de Bischwiller. Enfin, la dernière section, étroite et très rapide en sous-bois, mènera jusqu’à l’arrivée située à la sortie du lotissement de Bischwiller. »

– Zones Public (ZP) : « Vu le découpage de la spéciale, les accès sont assez faciles. Même si le passage des voitures est très rapide, j’aime bien la ZP4 qui se situe au croisement de la D37. Il y a aussi la ZP1 au niveau du rond-point sur la D37 ; et les ZP2 et ZP3 en bordure de la Gravière, avec des champs assez larges pour accueillir plusieurs centaines de spectateurs ! La ZP6 également, située au niveau de l’épingle de Gries ; la ZP7 à la fin de la section très rapide et au niveau du changement de direction entre les platanes ; et, enfin, la très large ZP9 juste avant l’arrivée. »

L’avis de Jean-François Sarras, Responsable d’Implantation :

« Cette spéciale se déroulera sur un parcours très technique, avec un départ et une arrivée dans les rues de Bischwiller. Les pilotes devront faire preuve à la fois d’audace, de concentration et de précision, car ils emprunteront des routes très étroites et sinueuses. Le parcours, qui a été rallongé de quelques kilomètres par rapport à l’année dernière, sera agrémenté de nombreux tronçons spectaculaires, avec notamment plusieurs épingles à Bischwiller et à Gries. Le public attendu pour cette spéciale aura l’occasion d’admirer le spectacle dans les meilleures conditions possibles grâce à l’aménagement de 9 Zones Public aux endroits stratégiques du parcours. »

Suivez-nous sur Twitter