Jour 1 : communiqué de mi-journée

Jour 1 : communiqué de mi-journée

30/09/2011

Retrouvez les déclarations des principaux pilotes après la première boucle de spéciales disputées ce vendredi.

Date : Vendredi 30 septembre 2011 
Etape 1
Service A

3. HIRVONEN/LEHTINEN :
“ Par rapport à ce que mes ouvreurs me donnaient comme indications, quant aux piquets de balisage, et ce que je trouvais effectivement, c’était très différent. En conséquence, il m’était difficile de savoir si l’on pouvait ou non se permettre d’aller dans les cordes. Au niveau de la confiance, cela change pas mal de choses… Je suis sorti dans l’ES 3 parce que j’étais trop vite en abordant une courbe à droite et il y avait des graviers à cet endroit là. J’ai tapé le talus et j’ai eu de la chance de pouvoir m’en sortir à aussi bon compte, car cela aurait pu être lourd de conséquences.”

2. OGIER/INGRASSIA :
“ J’estime ne pas avoir pris trop de risques, compte tenu des pièges rencontrés. Dans pas mal d’endroits, les piquets avaient disparu ce qui m’a fait hésiter à plusieurs reprises à prendre des cordes. Ne sachant pas exactement l’origine du problème survenu sur la voiture de Loeb, le team ne m’a pas fait de recommandations particulières après l’ES 3. Mon objectif, pour la suite du rallye, est de marquer des points pour Citroën, c’est la priorité. L’auto va bien. Le seul point perfectible concerne les suspensions. Nous allons tâcher d’y remédier.”

4. LATVALA/ANTILLA :
“ Je suis un peu en colère contre moi-même. Le fait d’avoir pris l’option de gommes tendres était risqué. Cela dit, sur les 24 premiers kilomètres de la longue spéciale, ça fonctionnait parfaitement bien. C’est sur les douze derniers que ça s’est nettement dégradé. Dans un virage que j’avais noté “medium fast”, j’ai perdu l’arrière de la voiture. J’étais coincé et ce sont les spectateurs qui nous ont aidés à nous dégager. Le point positif de cette matinée, c’est que nous avons pu emmagasiner pas mal d’informations en roulant avec des pneus tendres.”

11. SOLBERG/PATTERSON :
“ C’est une bonne entame de rallye. Nous sommes dans une excellente situation. En tout cas, il m’était difficile de faire mieux. Je mesure les différences qui existent entre mon auto et les DS3 officielles. Je suis à fond et pourtant incapable de faire leurs chronos. On n’a vraiment pas le même matériel.”

6. OSTBERG/ANDERSSON :
“ Je suis satisfait de ma matinée. Le seul reproche que je puisse me faire, c’est d’avoir trop tapé dans mes freins au début de la longue spéciale (l’ES 3). Dès lors, il m’a été difficile de piloter en totale confiance.”

15. SOLBERG/MINOR :
“ Il nous est arrivé un truc incroyable sur le routier avant l’ES 3 ! Alors que je chauffais mes pneus sur la liaison, bien en ligne, sans faire le moindre zig-zag, j’ai soudain été violemment percuté à l’arrière gauche par Räikkönen dont la voiture s’est carrément envolée au-dessus de la nôtre. J’ai pu voir le dessous de la DS3 ! La Citroën a fini son vol plané dans le talus… Je me suis évidemment  arrêté immédiatement. Kaj Lindström, le coéquipier de Kimi, m’a dit : “Continue, ce n’est absolument pas ta faute.”

37. SORDO/DEL BARRIO :
“ Je suis très content de cette première demi-journée de rallye. Je vais continuer à attaquer à ce rythme. De toute façon, je n’ai rien à perdre.”

52. MEEKE/NAGLE :
“ La matinée a été très bonne. Je continue d’apprendre le niveau mondial et de découvrir ce rallye. Il va falloir simplement modifier les réglages pour remédier à une tendance à un excès d’instabilité sur les portions bosselées. ”

Suivez-nous sur Twitter