Compte-rendu de l’ES6

Compte-rendu de l’ES6

30/09/2011

Petter Solberg (DS3) et Dani Sordo (Mini) se partagent le scratch. Au classement général, Sébastien Ogier reste leader, mais le Norvégien revient à 5 secondes et l’Espagnol à 6’’2. Mikko Hirvonen dépossède Mats Ostberg de la 5eme place pour 1’’1. Henning Solberg accède au Top 10 au détriment de Ken Block. A noter qu’après inspection de sa DS3 à l’assistance principale, Sébastien Loeb abandonne définitivement et ne repartira pas dans le cadre du SupeRally, moteur HS.

Date : Vendredi 30 septembre 2011 
Etape 1
Epreuve spéciale 6 : Ungersberg 2
Distance : 15,45 km
Météo : température en hausse (25° C)                   
Conditions de course : route sèche mais nettement plus sale que ce matin.  

3. HIRVONEN/LEHTINEN :
“ C’est complètement différent de ce que l’on a eu ce matin. Malgré tout, cela reste très glissant dans certaines portions où j’ai dû me battre avec une grosse tendance au survirage.”

2. OGIER/INGRASSIA :
“ Sur la fin de la spéciale, dans la forêt, c’était très sale et j’ai redoublé de prudence. ”

4. LATVALA/ANTILLA :
“ C’était assez piégeux dans les derniers kilomètres où j’ai perdu du temps.”

11. SOLBERG/PATTERSON :
“ Je suis super content parce que les modifications que nous avons apportées ont été bénéfiques. L’auto marche maintenant très bien. Je me sens en confiance au volant.”

6. OSTBERG/ANDERSSON :
“ Il fallait rester concentré pour éviter les fautes car ça glissait énormément par endroits, surtout sur la fin.”

7. WILSON/MARTIN :
“ J’ai un meilleur feeling que ce matin.”

15. SOLBERG/MINOR :
“ N’ayant pas droit aux ouvreurs en ce qui me concerne, c’est moins facile que pour une partie de la concurrence, mais bon, il faut faire avec…”

37. SORDO/DEL BARRIO :
“ Je suis super content de mon temps, mais un peu frustré parce que j’aurais bien aimé en faire un “vrai”, sans avoir à le partager avec Petter (Solberg)…”

14. VAN MERKSTEIJN/MOMBAERTS :
Sorti de la route à environ un kilomètre de l’arrivée de la spéciale. Voiture sur le toit. Equipage indemne.

43. BLOCK/GELSOMINO :
“ J’ai été gêné par l’accident de la Citroën. La sortie de route de Van Merksteijn m’a obligé à ralentir.”

52. MEEKE/NAGLE :
“ Des spectateurs m’ont fait signe de ralentir à cause de l’accident et je me suis quasiment arrêté. En plus de ça, j’ai ressenti des vibrations telles dans le volant, que j’ai bien cru qu’il s’agissait d’une crevaison. En fait, il n’en était rien.”

54. NOVIKOV/GIRAUDET :
“ Je suis content… Tout va bien.”

21. PROKOP/TOMANEK :
“ L’auto est ok, mais je ne peux simplement pas suivre le rythme imposé par Hanninen et Tanak.”

24. SOUSA/BABO :
“ Je suis inquiet, car j’ai ressenti une légère perte de puissance.”

49. MAURIN/URAL :
Arrive sur la jante après avoir été victime d’une crevaison à environ sept kilomètres de l’arrivée.

Suivez-nous sur Twitter